Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 juin 2013 7 02 /06 /juin /2013 11:26

Prévision du 3 au 6 juin 2013

 

L’amélioration du temps est confirmée, mais elle est plus lente que prévue surtout sur les plateaux et reliefs. Elle devrait être plus marquée dans les bassins internes du Massif central, surtout ceux du Puy et des Limagnes du sud

L’anticyclone progresse bien mais surtout en direction des iles britanniques, nous ressentons encore quelques jours un flux de nord sur sa bordure        accompagné de la burle sur les plateaux de la Haute Loire et du mistral en vallée du Rhône .

Pas de précipitations importantes, mais il faut évacuer la très grande humidité ambiante, il en résulte des crachins dans la matinée et des averses d’instabilité sur les reliefs en fin de journée. Le retour de l’ensoleillement est très progressif.  Les dépressions ont de grandes chances de rester à l’abri sans précipitations.

Les crues ne sont pas pour nous. Après celles de Gascogne qui s’étalent progressivement vers l’aval, c’est le bassin du Rhin qui pose problème surtout en Suisse et en Allemagne. Le fleuve dépasse 8.5m à Lauterbourg et monte encore ! (analyse dans la prochaine chronique )

La remontée des températures est lente. Les minimums restent très frais sur les plateaux avec même un risque faible de petites gelées dans les cuvettes de moyenne altitude (trous à froids). Les maximums augmentent de 1 à 2° par jours et pourraient dépasser 20° dans les dépressions en milieu de semaine.

 

Dimanche :

Pas de précipitations importantes, mais encore des crachins sous une nébulosité importante sur les reliefs. Les apparitions du soleil sont tardives et limitées surtout sur les versants nord de nos montagnes

Les températures maximales restent encore très basses pour la saison surtout sur les plateaux , de l’ordre de 15° dans les dépressions.

Le vent du nord persiste

 

Lundi :

Pas de précipitations sauf crachins le matin ou petites averses d’instabilité sur les reliefs en soirée. Les dépressions, surtout celles internes au Massif central, sont à l’abri

L’humidité ambiante reste forte, mais les apparitions du soleil sont plus importantes que la veille.

Les températures minimales restent très basses surtout sur les plateaux, mais les maximums progressent de 1 à 2° environ et dépassent nettement 15° dans les dépressions

Le vent du nord commence à faiblir surtout la burle, car le mistral résiste plus en vallée du Rhône

 

Mardi :

Pas de précipitations, sauf les mêmes risques que la veille sur les reliefs avec une probabilité moindre.

Soleil un peu plus présent.

Si les températures minimales restent très basses pour la saison, les maximums continuent leur hausse au même rythme en approchant 20° dans les dépressions

L’affaiblissement du vent du nord se précise

 

Mercredi :

Si la hausse des températures maximales continue avec la possibilité de dépasser 20° dans les dépressions, après des minimums matinaux toujours aussi bas…

Si le vent du nord laisse la place à un zéphyr faible de direction mal établie…

Si le soleil s’impose encore un peu plus que les jours précédents…

Le risque d’averses d’instabilité s’accroit en fin de journée sur les reliefs, mais avec possibilité de déborder sur les dépressions. Elles peuvent prendre un caractère orageux localement avec des totaux plus forts

 

Jeudi :

Si la poursuite de la hausse des températures maximales (supérieures à 20°) après des minimums matinaux très bas,  si le vent faible et un soleil plus présent , sont confirmés.

Les averses d’instabilité, avec un caractère orageux, en soirée présentent un risque plus important et généralisé que la veille.

 

Il est difficile de faire pire que les derniers jours de mai, toutefois le passage à un vrai temps estival reste difficile et la trêve dans les pluies provisoire ! à confirmer jeudi

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
29 mai 2013 3 29 /05 /mai /2013 10:26

Prévision du 30 mai au 2 juin 2013

 

Un changement de situation atmosphérique s’esquisse avec l’entrée dans l’été météorologique

La goutte froide située sur notre pays se déplace lentement en direction de l’Europe centrale et l’anticyclone fait une amorce de progression depuis l’Atlantique, plus vers les Iles britanniques que vers nous, hélas

Un flux de nord s’installe pendant la période avec ses acolytes la burle sur les plateaux de la Haute Loire, le mistral en vallée du Rhône et même au maximum de sa puissance une tempête en Méditerranée vendredi

Les précipitations continuent en s’affaiblissant de jours en jours. Ce sont surtout des averses d’instabilité qui prennent une allure orageuse en fin de journée. Elles viennent buter sur la face nord de la région des Combrailles au Roannais  et ses reliefs, mais avec des trajectoires de plus en plus orientales, les zones les plus arrosées se décaleront au fil des jours vers l’angle nord-est : Roannais, Forez et Yssingelais.

Les températures restent indignes de la saison jusqu’au passage en juin où elles font un effort de hausse pour marquer le début de  l’été météorologique.

 

Mercredi :

Prévision antérieure maintenue

Les averses  remontent du sud-ouest, elles prendront un caractère orageux sur la région en fin de journée en particulier dans les secteurs autour du Pilat.

Les maximums restent très frais pour la saison, supérieurs à 10° dans les dépressions toutefois

Vents faibles

 

Jeudi :  

Le vent du nord s’installe avec ses acolytes

Une perturbation arrive du nord–ouest, elle arrose à partir de la mi-journée la bordure des Combrailles au Roannais ainsi que les reliefs en arrière , le Sancy et les Dômes, l’axe du Forez à la Madeleine et celui du Pilat au haut Beaujolais et continue ensuite sa route en laissant partiellement à l’abri les bassins internes du Massif central  (Le Puy , Limagnes du sud)

De petites gelées sont encore possibles dans les trous à froid des plateaux du cœur du Massif central, les températures restent basses pour la saison sans changement par rapport à la veille

 

Vendredi :

Le vent du nord forcit avec en plus une tempête en Méditerranée

La nouvelle perturbation en provenance du nord a une trajectoire un peu plus orientale et intéresse surtout l’axe du Roannais , du Forez et de l’yssingelais avec les reliefs qui l’encadrent , en deuxième partie de journée

Les températures amorcent une légère hausse , pas de risque de gelée, les maximums évoluent peu avec de l’ordre de 15° dans les dépressions

 

Samedi :

L’amélioration  du temps se précise

Les précipitations  diminuent autant en quantité  que pour l’espace géographique concerné, limité à la bordure nord et à ses reliefs en particulier le Haut Beaujolais

Les bassins internes du Massif central à l’abri devraient connaitre un temps meilleur avec plus de soleil

La hausse des températures est plus nette, surtout celle des minimums et dans une moindre mesure les maximums qui dépassent 15° dans les dépressions

Mais le vent du nord reste fort sur les plateaux et en vallée du Rhône

 

Dimanche

L’amélioration du temps est confirmée

Pas de précipitations sauf quelques restes résiduels surtout le matin

L’ensoleillement s’affirme surtout dans les bassins internes du Massif central

Les températures continuent leur hausse surtout les maximums qui dépassent 15° presque partout

 

En début de semaine prochaine, le temps devrait prendre une allure un peu plus conforme à la saison, mais patience  le grand beau temps estival  n’est pas encore là ! À confirmer dimanche

 

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
25 mai 2013 6 25 /05 /mai /2013 12:45

Prévision du 26 au 29 mai 2013

 

L’anticyclone restant sur l’Atlantique, la transition entre la descente froide arctique actuelle et la suivante sera courte , à peine 48 heures.

L’accalmie dans les précipitations et le froid sera de courte durée, avec même encore des possibilités de gelées sur les plateaux du cœur du Massif central .

Dès mardi, la nouvelle descente arctique apporte de nouvelles précipitations et une baisse des températures, mais elle parait moins agressive que les précédentes au niveau du risque du passage à  la neige en altitude, ou des gelées sur les plateaux

Le vent du nord domine au début et à la fin de la période  avec burle sur les plateaux de la haute Loire et mistral dans la vallée du Rhône, il sera interrompu, lundi,  par celui de sud dans les heures qui précédent la nouvelle descente froide.

 

Samedi :

Prévision antérieure confirmée

Les précipitations s’effectueront sous la forme d’averses éparses qui affecteront surtout les reliefs de la face nord de la région en particulier les monts Dore et Dômes, les axes du Haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au Haut Beaujolais. Le passage à la neige ne concerne que les zones sommitales.  Les bassins internes du Massif central, celui du Puy et les Limagnes du sud sont partiellement à l’abri avec un temps meilleur.

Températures maximales indignes d’une fin mai (10°  environ dans les dépressions).

Vent du nord

 

Dimanche

Début de la transition avec amélioration du temps :

Les précipitations se terminent, des averses éparses sont encore possibles sur les reliefs surtout ceux déjà cités la veille et en soirée. Il reste beaucoup d’humidité et de nuages. Le temps est meilleur dans les bassins internes du Massif central déjà cités avec plus de soleil.

Après des gelées matinales sur les plateaux du cœur du Massif central, surtout Margeride et Velay, les températures maximales amorcent une hausse et dépassent 10° presque partout.

Le vent du nord faiblit

 

Lundi :

L’amélioration se précise  

Pas de précipitations sauf quelques averses localisées en soirée sur les reliefs surtout en Haute Loire

Après quelques rares gelées matinales sur les cuvettes à risque des plateaux du cœur du Massif central, les températures maximales continuent leur hausse (plus de 18° dans les dépressions)

Le vent change  avec un bref épisode de vent du sud à partir de la fin de journée.

 

Mardi :

La nouvelle descente froide arrive à partir de la mi-journée. Elle apporte surtout des précipitations qui traversent la région avant de se renforcer en soirée et dans la nuit qui suit sur l’axe du Mézenc au Pilat

Si les températures du matin remontent, sans gelées,  elles ne montent plus dans la journée et les maximums s’effondrent par rapport à la veille

Vents variables avec une phase d’ouest au nord d’une ligne Clermont-Ferrand Feurs

 

Mercredi

Nous passons progressivement de la phase pluvieuse à celle froide de la descente arctique ;

Encore de fortes pluies surtout sur l’ensemble des reliefs , les bassins internes du Massif central sont en partie à l’abri.

Une réaction modérée  des rivières est possible.

Les températures sont indignes d’une fin du mois de mai, toutefois des gelées sont improbables et les maximums ne devraient pas descendre en dessous de 10° dans les dépressions !

Retour du vent du nord

 

Le temps mettra longtemps à se rétablir, mais il semble que cette descente froide soit la dernière de la série ! A confirmer mercredi !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
21 mai 2013 2 21 /05 /mai /2013 11:40

Prévision du 22 au 25 mai 2013

 

Le temps reste mauvais pour la saison en raison de nouvelles descentes perturbées de nord qui jouent les prolongations avec le relais d’une goutte froide en altitude sur notre pays

Nous continuerons d’avoir nos pluies quotidiennes mais le centre des arrosages se déplace des régions méditerranéennes aux océaniques. Chez nous la bordure septentrionale des Combrailles au Roannais et les reliefs du Sancy, du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au Haut Beaujolais sont les plus concernés. Les bassins internes du Massif central pourraient être relativement à l’abri avec un temps un peu meilleur, mais tout le monde aura sa part de pluies.

Le temps reste très humide et nuageux  avec un soleil très timide  de ses rayons, surtout sur les faces nord de nos montagnes.

Les crues reprennent. Il est peu probable qu’elles soient importantes sur nos cours d’eaux,  la Loire et l’Allier,  où les averses sont vite écoulées, sauf après la sortie de nos départements. Le risque concerne surtout les rivières lentes de la France du nord qui montent déjà sur les bassins de la Seine, la Saône,  la Meuse et la Moselle.  Ils vont recevoir une alimentation quotidienne et n’ont pas toujours terminé l’écoulement de la montée précédente (Seine à l’aval de la confluence avec l’Aube) !

Les températures restent indignes de la saison. Des gelées peuvent réapparaitre sur les plateaux du Massif central et surtout leurs trous à froid. Les maximums changeront peu et ne devraient pas atteindre 15° même dans les dépressions les mieux exposées.

 

Mardi :

Après les pluies du matin, les précipitations reprennent de plus belle après une accalmie en fin de journée avec une barre pluvieuse qui descend du nord face à nos reliefs

Les maximums dépassent 10° dans les dépressions mais restent en dessous sur les plateaux

 

Mercredi :

Les pluies arrivées la veille au soir s’attardent sur les reliefs en s’affaiblissant progressivement.  Les bassins internes du Massif central  (Le Puy et Limagnes du sud, dans une moindre mesure la plaine du Forez ) bénéficieront plus tôt d’une amélioration du temps avec moins d’humidité et de nuages

Les températures connaissent une légère hausse, mais les minimums restent en dessous de 10° sur les plateaux et les maximums atteignent à peine 15° dans les dépressions.

Le vent du nord avec burle sur les plateaux et mistral en vallée du Rhône revient

 

Jeudi :  

Une nouvelle perturbation de nord arrive et elle arrose surtout les secteurs océaniques présentés dans l’introduction avec une préférence pour le nord-est Roannais Forez et yssingelais. Le passage à la neige sur les sommets de Pierre sur haute et du Mézenc est possible en fin de précipitations.

Les températures baissent à nouveau. Avec des minimums très frais sur les plateaux, des gelées ne peuvent être exclues dans les cuvettes à risque. Les maximums sont  en dessous de 10° sur les plateaux et à peine au-dessus dans les dépressions

Journée humide et nuageuse avec un soleil très rare de ses rayons et un vent du nord fort avec burle , mistral et petite tempête en Méditerranée !

 

Vendredi :

Après une accalmie, une nouvelle pluie arrive en fin de journée sur les mêmes secteurs, elle traversera la région dans la nuit suivante.

Températures exécrables :

Retour de gelées sur les plateaux du Massif central, il n’est pas impossible qu’elles s’étendent à une partie des dépressions. Attention pour toutes les cultures délicates.

Les maximums sont très bas , à peine 10° dans les dépressions

Poursuite du temps du nord , burle, mistral !

 

Samedi :

La précipitation précédente termine sa traversée de la région par l’est , Forez, Roannais et yssingelais

Les températures restent exécrables pour la saison :  toutefois les gelées sont moins étendues que la veille et limitées à quelques plateaux du cœur du Massif central  et les maximums très bas regagnent 1 ou 2° !

Toujours le vent du nord

 

Dimanche et le début de la semaine prochaine n’auront aucune mérite à être moins mauvais ! à confirmer

Gérard Staron

 

Partager cet article
Repost0
17 mai 2013 5 17 /05 /mai /2013 14:17

Prévision du 18 au 21 mai 2013

 

L’anticyclone des Açores reste sur l’Atlantique et nous continuons à subir les perturbations en provenance des hautes latitudes rechargées en humidité sur la Méditerranée !

Souvent précédées d’un vent de sud, Les pluies quotidiennes continuent, elles sont surtout importantes samedi et sur l’axe du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais. Une réaction des rivières est possible avec de faibles inondations dans le cas où les pluies prennent un caractère orageux

Les températures restent médiocres. Dès que le ciel se dégage, des gelées matinales sont possibles sur les plateaux du cœur du Massif central, et les maximums quotidiens restent indignes de mai.

D’une façon globale, le temps sera meilleur sur la partie auvergnate que sur l’axe Velay Forez et Roannais, moins de pluie, maximums un peu plus élevés !

 

Vendredi :

Après l’accalmie du matin, les pluies reprennent pendant la seconde partie de la journée sous la forme d’averses localisées à tendance parfois orageuse remontant du sud

Les températures maximales restent fraîches

 

Samedi :

Une perturbation pluvieuse remonte du sud avec un vent de même direction. Elle dépose de fortes pluies sur toute la région et surtout sur l’Axe du Mézenc au Pilat  et au haut Beaujolais et les régions du Velay et du Forez situées en arrière. Une réaction modérée des rivières descendant de cet axe montagneux est probable !

Les températures minimales sont très fraîches, sans gelées toutefois sauf dans les trous à froid, et les maximums restent indignes de mai, plus élevés dans les Limagnes (15°) que dans les plaines de la Loire.

 

Dimanche :

Quantitativement plus faibles , les pluies restent présentes surtout sous la forme d’averses éparses sur les reliefs. Encore beaucoup d’humidité et de nuages surtout sur les faces septentrionales de nos montagnes.

Les températures minimales très fraîches, et les maximales , indignes de mai ( moins de 15°) changent peu par rapport à la veille.

 

Lundi :

Pas de précipitations sauf reprise possible d’averses en soirée  surtout sur la bordure nord de la région et ses montagnes.

Sous un ciel plus dégagé, des gelées sont possibles sur les plateaux du cœur du Massif central (Velay et surtout Margeride), et les températures maximales sont en hausse avec un peu plus de soleil (plus de 15° dans les dépressions)

 

Mardi :

Une nouvelle perturbation arrive dans la seconde partie de la journée , océanique, elle n’atteint pas la Méditerranée, ses pluies intéressent  de façon modérée la bordure nord de la région et ses montagnes d’influence océanique , le Sancy, l’axe du haut Forez aux Monts de la Madeleine  et le haut Beaujolais.

Après quelques gelées sur les plateaux du cœur du Massif central, risque plus faible que la veille, les températures maximales connaissent une nouvelle baisse sous la couverture nuageuse.

 

Mai continue la fraîcheur et l’humidité ! à confirmer mardi

Bon week-end de Pentecôte quand même !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 10:40

Prévision du 14 au 17 mai 2013

 

Entre les anticyclones des Açores sur l’Atlantique et Russe à l’est, une descente perturbé arctique s’infiltre jusqu’à la Méditerranée en passant par la France et s’installe ensuite avec une goutte froide en altitude

C’est la perspective de nouvelles très grosses précipitations  pour toute la région et en particulier sur l’axe du Mézenc au Pilat et au haut Beaujolais. Les rivières descendant de cette crête  pourraient à nouveau monter mais le bassin du Rhône et de la Saône qui n’a pas encore complètement écoulé la crue précédente parait  plus concerné que celui de la Loire dans des proportions encore difficiles à évaluer.

C’est à nouveau la poursuite de températures médiocres, on ne peut exclure quelques gelées sur les plateaux les plus exposés du cœur du Massif central, et après un tout début de semaine convenable la suite sera très fraiche au niveau des maximums.

Les vents alterneront les flux de sud avant le passage des perturbations et de nord après

 

Lundi :

Prévision antérieure confirmée, l’une des rares journées convenable de la semaine

Pas de précipitations, sauf faible risque d’averses d’instabilité en fin de journée sur les reliefs

Maximums vers 15° et vent du nord faiblissant

 

Mardi :

La dégradation perturbée approche. Pas encore de grosses précipitations,  mais on ne peut exclure un hors d’œuvre avec des averses d’instabilité sur les reliefs en particulier les montagnes volcaniques auvergnates.

Apres des températures minimales très fraîches sur les plateaux, proches de la gelée, un  flux de sud précédant l’arrivée de la perturbation, provoque une remontée des maximums dans les sillons de la Loire et de l’Allier où ils atteindront 20°.

Le flux de sud forcit en soirée.

 

Mercredi :

Journée très pluvieuse. Les pluies traversent la région en commençant par la partie auvergnate , elles apportent  des totaux substantiels en particulier sur l’axe Mézenc, Pilat et Beaujolais en fin de journée avec possibilité de nouvelle réaction des rivières. Tout l’ensemble de la crête orientale du Massif central à partir des Cévennes est très arrosé, attention surtout sur le bassin du Rhône!

Les températures minimales sont moins fraîches, par contre les maximums connaissent une chute brutale par rapport à la veille : encore des températures indignes d’une mi-mai.

Les vents s’inversent, celui de sud disparait pour laisser la place à celui de nord en soirée

 

Jeudi :

Temps encore médiocre

Les fortes pluies s’évacuent par l’est le matin, mais la journée reste très humide et nébuleuse et l’on ne peut exclure une reprise d’averses localisées en fin de journée.

Les températures minimales sont très fraîches et celles maximales augmentent à peine par rapport à la veille, vers 15° dans les dépressions

Bref épisode de vent de nord avec burle sur les plateaux  et mistral en vallée du Rhône

 

Vendredi :

Avant l’arrivée d’une nouvelle perturbation pluvieuse à partir de la mi-journée, de petites gelées matinales sont possibles sur les plateaux du cœur du Massif central , et un bref épisode de vent de sud revient avant que les pluies ne traversent la région à partir du sud-ouest et laissent présager d’un samedi très arrosé. Il faudra encore surveiller les cours d’eaux !

Les températures maximales restent médiocres vers 15° dans les dépressions

 

Mai  2013 continue à faire ce qui lui plait et à nous déplaire ! A confirmer, mais la malédiction des week-ends pourrait continuer

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
9 mai 2013 4 09 /05 /mai /2013 15:03

Prévision du 10 au 13 mai 2013

 

Le temps se dégrade en raison d’une nouvelle descente froide en provenance des hautes latitudes sur le flanc oriental de l’anticyclone des Açores,  attirée par la dépression du golfe de Gènes.

Les précipitations reviennent surtout fortes dans la prochaine nuit. Ensuite elles s’atténuent de jours en jours avec surtout des averses d’instabilité sur les reliefs.

Les températures restent médiocres pour la saison en liaison avec un vent du nord qui prend de la force dans la vallée du Rhône avec le mistral et un ciel très souvent couvert.

 

Jeudi : fête de l’Ascension

Les pluies arrivent en fin de journée par le sud-ouest, traversent ensuite  la région  et se concentrent dans la nuit sur l’axe du Mézenc au Pilat

Températures maximales médiocres

 

Vendredi :

 Les précipitations s’évacuent dans la matinée par l’est mais des averses d’instabilité reprennent en fin de journée sur les reliefs

Les températures restent médiocres pour la saison avec des minimums très frais sur les plateaux et des maximums qui ne dépassent pas 15°

Le vent du nord forcit surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Samedi :

Peu de précipitations sauf des averses d’instabilité sur les reliefs en fin de journée, les bassins internes du Massif central  semblent au moins partiellement à l’abri

Les températures sont toujours médiocres avec des minimums très frais sur les plateaux et des maximums qui peinent à dépasser 15° dans les dépressions

Toujours du vent du nord fort surtout le mistral en vallée du Rhône

 

Dimanche :

En bordure d’une perturbation de nord-ouest à la trajectoire plus orientale , les précipitations concernent surtout la bordure des Combrailles au Roannais et les reliefs d’influence océanique du Sancy , du haut forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au Haut Beaujolais

Températures plutôt en baisse sans grande évolution avec des minimums très frais sur les plateaux et des maximums qui peinent à atteindre 15°

Toujours le vent du nord

 

Lundi :

Pas de précipitations

Températures sans grands changements, minimums très frais sur les plateaux et maximums qui peinent à dépasser 15°

Vent du nord

Mai semble rester médiocre encore quelques jours : à confirmer

Gérard Staron

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article
Repost0
5 mai 2013 7 05 /05 /mai /2013 12:23

Prévision du 6 au 9 mai 2013 :

 

Le poussée anticyclonique commencée dimanche sera incomplète et courte et n’empêchera pas des perturbations de s’infiltrer jusqu’à nos départements

Le temps sera meilleur  avec un peu plus de soleil, avec des températures à la hausse, sans excès, seulement un peu plus conformes avec la saison,  puis une nouvelle chute pour l’Ascension.

Les précipitations se raréfieront, mais elles réussiront à s’infiltrer d’abord à partir de l’est et des Alpes, puis à partir des secteurs océaniques.

Nous avons été épargnés par les crues, mais rien n’est terminé sur le bassin de la Saône, ce dernier étant bien plus concerné que nous par les pluies à venir et puis il faut laisser la nouvelle onde assez lente se déplacer de l’amont et de la région de Dijon  dans le Val. La situation reviendra plus vite normale sur les bassins de la Seine amont (Armançon et Marne) et de la Loire morvandelle

Les vents plutôt modérés restent majoritairement de nord.

 

Dimanche :

 L’amélioration du temps n’a aucune peine à être sensible avec plus de soleil et une remontée des températures maximales vers 18° dans les dépressions

Peu de précipitations mais des averses d’instabilité sont possibles à partir de l’Après-midi surtout dans le nord-est de la région et l’axe du Pilat au haut Beaujolais

Encore du vent du nord modéré avec du mistral en vallée du Rhône

 

Lundi :

La protection anticyclonique est incomplète, si elle bénéficie à la partie auvergnate avec plus de soleil, des précipitations éparses sont encore susceptibles de déborder à partir des Alpes  sur le nord-est en particulier du Pilat au haut Beaujolais avec débordement éventuel sur l’Yssingelais, le Forez et le Roannais.

Les températures minimales sont fraîches sur les plateaux, sans gelées toutefois, les maximums sont sans changements

Vent du nord modéré avec mistral

 

Mardi :

La protection anticyclonique semble plus importante mais très temporaire, temps assez beau

Pas de précipitations dans la première partie de la journée,  ensuite La perturbation océanique arrive par l’ouest et l’Auvergne

SI les températures minimales changent peu, les maximums connaissent une nouvelle hausse en dépassant 20° dans les dépressions

Vent faible

 

Mercredi :

La perturbation océanique traverse la région, ses pluies affectent d’abord le secteur océanique septentrional des Combrailles au Roannais et ses reliefs, le Sancy, les axes du haut Forez aux monts de la Madeleine et du Pilat au haut Beaujolais. Ailleurs la pénétration des pluies parait incertaine, surtout dans les bassins internes,  en raison de la trajectoire septentrionale de la perturbation

Après une matinée plus douce, les températures maximales amorcent une baisse

Vent d’ouest surtout au nord d’une ligne Clermont Feurs

 

Jeudi :

Après une matinée plus douce, les températures maximales baissent fortement et deviennent à nouveau très fraîches pour la saison

Des précipitations éparses remontant du sud-ouest s’attardent encore sur la région selon une trajectoire de la  haute Loire au Beaujolais et affectent surtout les reliefs.

 

Ce temps relativement médiocre pourrait encore continuer : à confirmer jeudi

 

Gérard Staron

 

 

Partager cet article
Repost0
1 mai 2013 3 01 /05 /mai /2013 10:52

Prévision du 2 au 5 mai 2013

 

La porte reste ouverte entre les anticyclones des Açores et Russes pour laisser passer l’air en provenance des hautes latitudes qui vient s’affronter à celui de Méditerranée et  cette porte  ne se ferme que très lentement

Il en résulte

1)       des précipitations importantes et quotidiennes remontant du sud ou du sud-ouest, avec une tendance légèrement orageuse. Elles intéressent surtout les parties orientales et septentrionales de la région , l’axe du Mézenc au Pilat , au haut  Beaujolais et celui du Sancy au Roannais, mais nous subirons tous ces arrosages qui auront tendance à s’affaiblir de jours en jours. Le week-end pourrait, pour une fois, être moins arrosé que la fin de la semaine !

2)       Dans une atmosphère très humide, le soleil reste très chiche de ses rayons

3)       les rivières restent hautes avec un sol gorgé d’eau et la moindre précipitation importante provoque une montée significative. Les secteurs sensibles restent les bassins de la Saône et du Rhône et dans une moindre mesure la Loire Bourbonnaise ( situation à suivre)

4)      Des températures fraîches, pas de gelées mais des minimums bas sur les plateaux, et des maximums qui peinent à dépasser 15° même dans les dépressions

5)      Un vent du nord, le plus souvent faible, sauf avec l’accélération du mistral en vallée du Rhône

Globalement le temps du sillon de l’Allier sera moins médiocre que celui de son équivalent de la Loire

 

Mercredi, fête du travail :

Les précipitations en cours à connotation orageuse sont importantes sur l’axe Mézenc Pilat et Haut Beaujolais et le sillon de la Loire et contribueront à faire repartir à la hausse les niveaux des rivières sur les secteurs déjà en crue

Après leur passage, en dépit d’averses qui continuent sur les reliefs, la fin de l’après-midi sera meilleure dans les dépressions  avec un peu de soleil , surtout sur la partie auvergnate et la Haute Loire.

Les maximums les plus élevés peineront à passer le seuil des 15° même dans les dépressions

 

Jeudi :

Les précipitations reprennent surtout dans la seconde partie de la journée. Elles sont moins importantes que la veille et intéressent surtout les reliefs et les régions citées dans l’introduction

Les températures restent fraîches, sans grands changements, pas de gelées, maximums en dessous de 15°

Atmosphère humide, Vent faible de nord

 

Vendredi :

Encore de grosses pluies avec la même répartition géographique que les jours précédents et des températures fraîches sans changements

Atmosphère humide, Vent faible de nord

 

Samedi :

Esquisse de l’amélioration

Au niveau des précipitations, ces dernières encore présentes semblent se limiter aux reliefs et à la bordure nord des Combrailles au Roannais avec un caractère orageux

Les températures restent fraîches sans changements autant au niveau des minimums, sans gelées même sur les plateaux, que des maximums le plus souvent en dessous de 15°

Le vent du nord forcit un peu, surtout sous la forme du mistral en vallée du Rhône

 

Dimanche :

L’amélioration se précise

Même s’il reste beaucoup d’humidité, les pluies cessent et le soleil est plus présent

La hausse des températures est sensible autant pour un peu de douceur des minimums que des maximums au-dessus de 15° dans les dépressions

Le vent du nord se manifeste surtout par un mistral assez fort en vallée du Rhône

 

La semaine prochaine devrait être meilleure, à confirmer mais elle n’aura pas de peine !

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
27 avril 2013 6 27 /04 /avril /2013 11:18

Prévision du 28 avril au 1er mai 2013

 

Le week-end sera exécrable comme le précédent et annoncé, mais il ne faut pas compter comme les deux semaines précédentes sur un rétablissement rapide du temps, l’amélioration sera ensuite très lente pour les températures et les précipitations continueront.

La descente d’air arctique perturbée sera en effet suivie d’une goutte froide sur la Péninsule ibérique qui continuera à attirer l’air froid et à faire remonter des précipitations.

Ces dernières seront quotidiennes,  elles ont commencé en fanfare (22.3 mm à Saint Etienne mesurés ce samedi matin) elles continueront  de façon irrégulière selon les jours et elles affecteront surtout l’axe du Mézenc au Pilat avec des totaux substantiels qui pourront faire monter les cours d’eaux et déborder ensuite sur l’ensemble Velay Forez Beaujolais : Vigilance situation à surveiller pour les crues mais le bassin de l’ensemble  Rhône Saône pourrait être plus concerné que celui de la Loire . Le passage à la neige s’effectue samedi à des altitudes assez basses 600 à 800 m (chute en cours) .

Les gelées matinales reviennent pendant le week-end sur les plateaux du cœur du massif central et les maximums sont très bas pour la saison. La remontée en début de semaine est très lente.

Le vent du nord et ses acolytes la burle et surtout le mistral en vallée du Rhône sévissent.

Ne comptez pas trop sur le soleil, beaucoup de nuages

D’une façon générale la partie auvergnate autour des Limagnes bénéficiera d’un temps moins mauvais que celui de l’axe Velay et Forez !

 

Samedi :

 Journée  exécrable, pire même qu’annoncé, la chute des températures et surtout le passage à la neige à partir des plateaux sont plus importants. Naturellement le ciel couvert et l’arrosage général avec  fortes précipitations sur l’axe du  Mézenc au Pilat sont confirmés !

 

Dimanche :

Une accalmie provisoire dans les précipitations, toutefois des averses sont encore possibles sur les reliefs en particulier l’ensemble Mézenc, Pilat, Haut Beaujolais.

Retour des gelées matinales sur les plateaux du cœur du Massif central surtout s’ils sont enneigés depuis la veille. Attention risque sur les arbres fruitiers en cours de floraison pour la récolte ultérieure, les températures maximales restent très basses pour la saison, de l’ordre de 10° dans les dépressions et moins sur les plateaux

Le vent du nord continue surtout un mistral fort en vallée du Rhône

 

Lundi :

Journée  pluvieuse

Dès la nuit précédente une nouvelle perturbation remontant de Méditerranée provoque des pluies importantes sur l’ensemble de la région, mais l’axe du Mézenc au Pilat reçoit les totaux les plus forts avec risque d’extension important sur le Velay et le Forez.

Les températures amorcent une très timide remontée, moins de gelées que la veille, limitées aux secteurs à risques des plateaux du cœur du Massif central, les maximums dépassent 10° dans les dépressions, le vent du nord surtout le mistral persistent.

 

Mardi :

Temps toujours médiocre, ciel couvert  et toujours des précipitations remontant du sud selon la même répartition géographique, probablement  moins importantes que la veille

Les températures continuent une très lente remontée, pas de gelées, les maximums gagnent un à deux degrés (plus de 10° dans les dépressions)

 

Mercredi :

Nouvel arrosage en provenance cette fois plus du sud-ouest. La répartition des pluies sera plus générale que les jours précédents sur l’ensemble de la région

Les températures franchissent un palier dans leur remontée avec des minimums plus doux sans gelées et des maximums qui dépassent nettement 15°

 

Les forts cumuls de précipitations laissent présager des crues, il est toutefois difficile de prévoir précisément les rivières concernées, mais il semble que le bassin de l’ensemble Saône-Rhône  pourrait être en première ligne, plus que celui de la Loire : sous réserves !

Si les températures semblent à nouveau de saison, les pluies devraient se poursuivre dans la seconde partie de la semaine : à confirmer mercredi !

 

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195