Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 novembre 2015 4 19 /11 /novembre /2015 21:01
derniers jours de beau temps : 18/11/2015

Nous vivons la fin d'un été de la saint martin particulièrement long et tiède!

Les images du satellite NOAA transmises hier par Claude montre comment l'anticyclone a encore pu stopper les offensives des perturbations océaniques :

en début d'après midi la masse nuageuse qui aborde la France de l'ouest est importante , à la fin de la journée elle n'est plus qu'un filet qui a peu avancé

De même la perturbation sur la Manche a peu avancé sur notre pays et la tempête sur le nord n'a servi à rien et est la preuve de son impuissance à avancer sur notre pays

Ce qui était vrai hier , ne le sera plus demain et l'hiver pourra arriver samedi !

Par ailleurs, les nuages bas de la plaine du Pô ont disparu dans l'après-midi

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2015 2 03 /11 /novembre /2015 15:36

le bilan des moyennes du mois qui vient de se terminer vient de réserver un contrepied remarquable au discours en vogue:

A mes deux postes il est le plus froid depuis le début des observations soit 10 ans depuis 2006

A Montregard (43) : octobre 2015 moyenne 7.6° , ancienne moyenne la plus basse : 7.9° en 2010

A Saint-Etienne (500m) : octobre 2015 moyenne 10.3° , ancienne moyenne la plus basse : 10.8° en 2010

Dans notre région, là où les moyennes présentent des séries plus anciennes , il faut remonter aux années suivantes pour trouver des températures plus basses :

A Andrézieux-Bouthéon avec 10.7° en 2015, la précédente année plus basse est 1992 avec 9.7°

A Lyon-Bron avec 11.9° en 2015 , la précédente année plus basse est 2003 avec 11.8°

Il en est de même à Violay

Les températures quotidiennes de la quarantaine de stations de notre réseau seront publiées dans le prochain bulletin N° 116 de l'AMRL , association des météorologistes d'entre Rhône et Loire à paraitre le 10 novembre !

Dans les stations dont je suis les observations dans le reste de la France, il faut remonter à 2010 pour trouver un mois d'octobre plus froid à Lille, Nice, au Mont Aigoual . il en est de même à l'étranger à Dublin et Francfort

A Laval , 2015 est à égalité avec 2007 , et il faut remonter à 2003 pour trouver plus froid

La région stéphanoise et Lyonnaise semble avoir accentué ces températures basses par rapport au reste de la France !

Voilà au moins un scoop qu'aucun média nous disputera dans le "climat"actuel, affaire Verdier, COP21, etc..... Le "ciel" est décidément allergique

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
2 novembre 2015 1 02 /11 /novembre /2015 11:53
Toussaint sans nuages sur la France !

Claude m'a envoyé en soirée hier , cette image de la fin de l'après-midi de la Toussaint sur la France.

Vous chercherez vainement des nuages , le léger blanc sur les sommets alpins semble même plus l'esquisse d'un début de manteau nival que des nuages même si c'est incertain !

L'anticyclone continental a tout envahi, il n'a même pas laissé quelques stratus tenace sur le val de Saône comme samedi et comme ce matin où la grisaille lyonnaise remonte jusqu'à l'entrée de Saint-Etienne ( je garde précieusement la photo pour un peu plus tard)

Ce n'était pas un temps de Toussaint!

Pour trouver des nuages, il faut aller chercher en Espagne une perturbation méditerranéenne qui remonte en vue de demain chez nous, et une perturbation océanique invisible sur l'image car repoussée au cœur de l'Atlantique

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
29 octobre 2015 4 29 /10 /octobre /2015 22:01
Grosse pluie cévenole du 28/10/2015

les images satellites transmises par Claude du mardi 27 en fin d'après-midi , soit au tout début de l'épisode pluvieux et du mercredi 28 à la même heure alors que celui-ci commence à s'éloigner vers l'est et a quitté le Gard où les pluies ont été les plus importantes , montrent la persistance des masses pluvieuses sur un axe de la Corse à la région parisienne qui est resté quasiment statique pendant les 24 heures.

Ceci atteste du blocage des masses pluvieuses rechargées en humidité sur la Méditerranée par les hautes pressions situées au delà des Alpes , elles n'avaient pour seule possibilité que de remonter du sud-est vers le nord -est en suivant le même axe .

la première image se situe un peu avant le déclenchement des grosses pluies sur le bassin du Gard et la deuxième un peu après leur paroxysme alors qu'elles commencent à s'éloigner vers l'est.

Cet épisode a déposé des pluies au moins aussi importantes que celles de la côté d'Azur du 3 octobre avec la catastrophe que l'on sait . les 200 mm ont été dépassés , le mont Aigoual a reçu 193.2 mm alors que Cannes n'avait atteint que 195.5 mm le 3 octobre . Le total global n'est qu'un indicateur parmi d'autre de l'importance d'un épisode méditerranéen car heureusement cette fois l'impact causé n'a rien de comparable.

La gardon d'Anduze a atteint le niveau le plus dangereux avec 6.92 m à Anduze , soit au dessus des crues de décembre 2003 (5.41 m) de janvier 2006 (6.6 m) mais bien en dessous de la catastrophe du 8 septembre 2002 (10.25 m)

les cours d'eaux proches descendant des Cévennes ont monté dans des proportions plus faibles

au nord : 2.72 m au Gardon d'Ales, 6.57 m pour la Cèze à Monclus et 5.38 m pour l'Ardèche à Vallon Pont d'Arc

au sud : 2.55 m pour le Vidourle

Dans tous ces derniers cas , il s'agit de crues moyennes .

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
26 octobre 2015 1 26 /10 /octobre /2015 10:57
De la France "grise" à la France "blanche" (22 et 24 /10/2015)

Les nuages ont totalement changé en fin de semaine dernière en même temps que la situation atmosphérique comme les images transmises par Claude le montrent de façon caricaturale

la France grise c'est celle du jeudi 22 octobre , une couche de grisaille tenace subsiste encore en fin d'après midi. Elle correspond à une couche de stratus qui résiste à basse altitude dans les hautes pressions continentales qui recouvrent la France. L'air froid tapi au sol peut contenir peu d'humidité sans se condenser, ce qu'il fait dans les basses couches de l'atmosphère. cette masse grise est renforcée sur les reliefs où le vent du nord vient accumuler ces nuages: Pyrénées orientales, bordure du massif central des Cévennes au Pilat et les Alpes. La grisaille disparait quand l'air redescend et s'assèche en même temps vers la Méditerranée ou dans le sillon Alpin que l'on distingue nettement avec les vallées de la Maurienne et la Tarentaise

La France blanche est celle de Samedi 24 octobre, une perturbation en provenance du nord-ouest a nettoyé le ciel de la grisaille , mais elle l'a encombré à nouveau d'autres nuages , blancs car au sommet bien plus élevé en altitude. les précipitations ont été négligeables car ces nuages sont venu s'infiltrer dans les hautes pressions et ont perdu une grande partie de leur efficacité!

le temps avait changé

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 octobre 2015 5 16 /10 /octobre /2015 23:02
3 jours de grisaille venue du nord (14 au 16/10/2015)

Comme le montrent les images des satellites défilants NOAA transmises par Claude , nous avons connu trois jours consécutifs de grisaille venue du nord sur la France. les images étant toutes de l'après-midi, ceci signifie que sur les zones grises ou blanches le soleil n'a pas été vu de la journée et qu'il n'a pas réussi à disperser les masses nuageuses accumulées depuis le matin.

La limite de l'espace de grisaille continue est assez stable d'un jour à l'autre. Cette zone nuageuse de tenace occupe toute la France du nord

- jusqu'au seuil du Poitou

- jusqu'au Massif central avec une opposition entre la partie la plus montagneuse jusqu'au Cantal, à l'Aubrac et au Mont Lozère et le sud à partir de la vallée du Lot qui bénéficie toujours d'un meilleur ensoleillement et d'une influence méridionale marquée

- jusqu'à une moitié de la vallée du Rhône

-jusqu'à la séparation entre les Alpes du nord sous la masse de nuageuse et celles du sud avec la vallée de la Durance bien dégagée

Au sud de cette limite presque constante, les nuages ne font que des incursions temporaires dans le bassin Aquitain et au pied des Pyrénées

Autre particularité, la nature des nuages change, les deux premiers jours il s'agit seulement de stratus bas , couche de brouillard épaisse de couleur gris sale. le troisième il s'agit de nuages plus brillants d'altitude qui viennent recouvrir la couche de stratus bas.

Qu'il s'agisse des nuages bas ou ceux plus élevés, la limite reste la même, avec très peu de variantes de détail, car elle est un classique de l'influence des temps de nord en France qui sont bien moins ressenti au sud quand l'air descend des reliefs !

les temps de nord apportent peu de précipitations, mais avec des températures basses, il peuvent contenir peu d'humidité sans se condenser et cette dernière se condense alors souvent sous forme de nuages bas sans vraiment apporter de précipitations!

Partager cet article
Repost0
12 octobre 2015 1 12 /10 /octobre /2015 19:22
Nuages sur les plaines de la Loire supérieure ! (11/10/2015)

Dans l'image captée par Claude hier dimanche dans l'Après-midi, une formation nuageuse curieuse occupe les plaines du haut bassin de la Loire !

Elle se situe en avant de la perturbation, alors sur l'Aquitaine qui déverse ses pluies aujourd'hui sur les régions méditerranéennes

Elle ne semble pas une bande de nuages bas

curieux

G.S.

Partager cet article
Repost0
9 octobre 2015 5 09 /10 /octobre /2015 20:59

Voici le sommaire du Météofil N° 115 (octobre 2015)

Guy Blanchet :

--- Juillet et Août 2015 en France et dans le monde

--- il y a 10, 25 50 ans

Gérard Staron :

--- Les banquises en septembre

--- Le bilan de l'eau : reconstitution

--- Au jour le jour : septembre en 3 épisodes

et bien sur les données de notre réseau de stations, les images de Claude Traynard et le document de Ludovic Robert .......

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2015 3 16 /09 /septembre /2015 23:01
Pluie et vent du 16/09/2015 !

Si la région Rhône Alpes a bien subi la petite tempête avec des rafales qui ont dépassé un peu 100 km/h

la pluie semble moins cévenole qu'annoncé. Des nuages pluvieux se sont bien accroché toute la journée contre le versant rhodanien de la barrière des Cévennes au Pilat , mais la principale zone pluvieuse de la journée était plus au nord, ces nuages cévenols semblent limités sur l'image transmise par Claude en début d'après midi (image satellite NOAA à 16h locales environ. Surtout ces pluies et nuages ont été incapables de franchir la ligne de crête et de s'étendre sur les versants de l'intérieur du Massif central, ceux ci sont restés indemnes de précipitations importantes

Par contre la principale pluie n'a rien de Cévenol, elle s'étend de l'Aquitaine à la Lorraine à l'heure de l'image, elle a traversé notre région dans sa partie nord en particulier sur le Roannais avec des orages en soirée.

D'autres cellules pluvieuses de moindre extension sont aussi visibles de la Charente à la Picardie

Remarquer aussi le triangle de nuages qui s'élargit du pied des Pyrénées à la Méditerranée, ce dernier n'a apporté que quelques gouttes, il s'agit plus d'une bande de nuages bas !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2015 2 15 /09 /septembre /2015 10:40
Rivière rouge ! (13/09/2015)

Ce petit ruisseau rouge a été photographié, dimanche 13 septembre dans la matinée, à "Bessuejouls". Il s'agit d'un petit affluent de la rive gauche du lot qui conflue avec la rivière un peu en aval d'Espalion!

Ne cherchez pas dans ce secteur l'usine chimique ou autre effluents agricoles ou industriels etc de ce qui présente l'apparence trompeuse d'une pollution

Nous sommes ici en bordure des grands Causses qui s'étendent au sud. A la base de ces derniers s'étendent une couche de "rougier", terrains argileux de la couleur qui leur a donné leur nom , datés du permien surmontés plus au sud des couches du trias et du jurassique. ils forment une dépression irrégulière le long du Lot de la Canourgue à Espalion, puis le long du Dourdou.

les pluies et les orages de la veille et de la nuit (plus de 30 mm selon les postes du coin) , ont accru le débit et la puissance d'érosion de ce petit ruisseau. Il s'est chargé dans les terrains argileux du "rougier" qui lui ont donné cette couleur !

Il s'agit simplement d'un aspect marginal de l'épisode cévenol du Week-end dernier !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Archives

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195