Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 juillet 2016 6 16 /07 /juillet /2016 10:44

En montant sur Andorre Arcalis, le Tour de France a essuyé dimanche 9 juillet un orage avec de la grêle.

Le Tour a essuyé dans le passé de très nombreux orages avec des conséquences majeures sur la course :

celui de l'étape Paris Lille du 7 juillet 1936 dans la traversée de Carvin

Celui de 1971 et la chute d'Ocana dans les Pyrénées qui lui fait perdre le Tour

Celui du prologue de 1995 avec la chute de Boardman en Bretagne

et bien d'autres en 1987 et 1966.....

Chaque fois des pluies intenses sont signalées avec inondations de la Route en accompagnement des phénomènes électriques ......

mais avec jean Paul Bourgier pour notre ouvrage " conditions climatiques et compétitions cyclistes" nous n'avons trouvé mention de grêle que dans le Tour de Suisse, le 10 juin 1971 et le 20 juin 1973 avec nécessité d'arrêter l'épreuve....

le Tour de France a probablement vécu ce jour là un précédent historique ..... Il n'y a rien d'étonnant car les trainées de grêles n'occupe qu'une très petite surface au coeur des orages ! Rencontrer pour une course cycliste un orage est déjà rare, la grêle encore plus !

Par contre ce n'est pas la première fois que le Tour rencontre un mistral violent qui l'oblige à neutraliser une partie d'une étape le 11 juillet 1969 !

le graphique horaire des rafales maximales de vent à Orange le 14 et le 15 juillet est très parlant !

le 14, le mistral n'est pas à son maximum et il forcit au cours de la journée. C'est près de l'arrivée vers 17 et 18 heures que les rafales sont les plus violentes

le 15 le mistral est encore plus violent avec une reprise vers 16 et 17 heures au moment de la course des premiers du classement général. Des coureurs partis avant vers 14 ou 15 heures ont bénéficié d'un vent un peu moins violent. Ceci explique la victoire de Tom Dumoulin et les bonnes places de coureurs inattendus qui ont fait jeu égal avec les premiers.

Le tour de France entre grêle et mistral !

Le mistral est lié à l'accélération de l'air qui descend du Nord après le passage du Massif central , canalisé par le sillon Rhodanien et aspiré par la Méditerranée.

Sa vitesse maximale se situe le plus souvent au niveau d'Orange entre le Vaucluse et La Camargue. Plus on s'écarte de la vallée du Rhône plus les vitesses baissent.

En amont dans la vallée du Rhône sa vitesse est plus faible . Entre Montélimar et Orange la différence est de l'ordre de 10 à 15 km/h au niveau des plus grosses rafales ces 14 et 15 juillet !

le Tour de France s'est donc trouvé au cœur de la vallée du Rhône où il était le plus fort et à l'heure de son maximum.

Le Mont Ventoux est le principal massif qui borde la vallée du Rhône . En altitude le vent est toujours plus fort , de l'autre côté le mont Aigoual dépassait largement les 100 Km/h, il n'est pas étonnant que le Tour n'ait pu atteindre son sommet . Des études ont montré que le mistral connait sa vitesse maximale vers 2000 m , quasiment l'altitude du Ventoux!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 17:41
Pourquoi la bordure ouest de la plaine du Forez est-elle si souvent affectée par les violents orages ?

Samedi la grêle a encore frappé sur la bordure occidentale de la Plaine du Forez . La trainée a affecté principalement trois communes qui sont parfaitement alignées selon un trajectoire de sud-ouest nord-est qui commence au pied de la retombée du plateau de saint Bonnet le château pour se perdre au milieu de la plaine. Dans l'après-midi Si les orages étaient beaucoup plus étendus vers le nord de cette ligne, en revanche ils n'ont pas débordé vers le sud puisque la Station de Bouthéon sur l'aéroport voisin n'a reçu qu'un total dérisoire. J'ai pu observer les orages du promontoire de Saint Héand quasiment indemne de précipitations jusqu'à la nuit avec une très belle vue sur de gros cumulonimbus qui sont venus à deux moments en début d'après-midi et vers 19 heures pendant que nous chantions ! Saint-Étienne n'a pas été concerné par les orages avant le cœur de la nuit !

Cette bordure ouest de la plaine est particulièrement affectée par les violents orages de grêle en particulier pendant deux ans en plein été un peu plus au nord . Saint Cyprien avait aussi été affecté, il y a une dizaine d'années. L'an dernier aussi un violent orage avait provoqué des inondations localisées.

Quels phénomènes ont exagéré le phénomène orageux quand il a abordé la plaine à partir des plateaux du sud des monts du Forez?

La perturbation de sud-ouest arrive par les hauteurs du Massif central, l'air qui l'accompagne est bien plus froid et il surplombe alors une plaine qui a accumulé de la chaleur depuis le matin . Cette situation d'inversion surplombante de l'air froid en altitude sur la plaine du Forez, a fortement exagéré le contraste thermique et par voie de conséquence l'instabilité à l'intérieur du nuage pour former un gigantesque cumulonimbus montant très haut en altitude. Le chanteur en journée chorale a pu observer de Saint Héand une base du nuages à peu près au niveau des sommets des monts du Forez puis une énorme masse noire se terminait très haut par une belle enclume, mais le chanteur avait oublié l'appareil photo alors il a fait un croquis !

L'effet de ce phénomène surplombant commence dès le pied des reliefs à Saint Marcellin et diminue progressivement en direction du centre de la plaine. Le lancement de fusée anti-grêle n'est pour rien dans la diminution de la grêle, ce type de protection est très contesté par tous les professionnels de la météorologie, simplement le contraste thermique en altitude a diminué vers l'est, en même temps que l'invasion froide surplombante.

Dans le secteurs le plus affecté, les gouttelettes à l'intérieur du nuages sont montées à des altitudes très élevées où ont commencé à se former des noyaux de congélation, ensuite le grêlon en formation a subi de multiples va et vient verticaux à l'intérieur du nuages sous l'effet de deux forces, l'instabilité dans le nuage le poussant vers le haut et son poids l'entrainant vers le bas. chaque fois il a récupéré une couche de gouttelettes qui a ensuite gelé au contact du noyaux de congélation en remontant. Quand le poids a été trop élevé , il est tombé au sol !

La ligne du paroxysme orageux est orientée sud-ouest nord-est. Il suit la limite méridionale de l'extension de cette cellule orageuse qui n'a pu descendre plus bas vers le sud qu'au cœur de la nuit lors de l'arrivée d'une nouvelle masse pluvieuse et à quelques kilomètres de distance, le sud de la plaine du Forez a connu le déluge de grêlons dans le secteur atteint par l'air froid d'altitude et rien dans celui à l'écart plus au sud .

Ce type d'inversion surplombante est très connu sur la Côte d'azur quand l'air froid descend par dessus les Alpes pour surmonter l'air chaud et humide de la Méditerranée, Ceci avait causé des inondations à plusieurs reprises et en particulier à Auribeau sur Siagne, il y a plusieurs dizaines d'années ! Ici le phénomène se produit par dessus les monts du Forez!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
3 mai 2016 2 03 /05 /mai /2016 09:49
Entre restes de neige, et bandes de nuages liées au vent , le 2 mai 2016

Cette image du satellite russe Météor 2 de la mi journée du 2 mai transmise par Claude est intéressante à un double titre, même si les deux apparaissant en blanc, il est parfois difficile de faire la différence.

On distingue les restes de neige sur les principaux massifs montagneux après la dernière chute du 1er mai. Très nets sur les Pyrénées dégagées, ils sont encore nettement visible sur les Alpes entre des nuages de part et d'autre du massif. On distingue nettement la coupure des principales vallées internes du massif et les reliefs de la partie centrale. la distinction avec les nuages est plus difficile sur le Massif central mais les différents reliefs se détachent !

Le deuxième intérêt correspond aux lignes de nuages parallèles perpendiculaires à la direction du vent. Alors que nous restons ce lundi dans un flux de nord particulièrement fort , ces lignes traduisent l'accélération du vent dès qu'il s'accélère après avoir franchi les crêtes.

Le mistral peut être suivi jusqu'en Méditerranée au large du delta du Rhône avec une direction plein nord canalisée par le couloir

Le vent forcit quand il descend du Sancy du Cantal , sur les Cévennes et les Alpes du sud avec une direction nord-est plus conforme au flux atmosphérique d'origine!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
31 mars 2016 4 31 /03 /mars /2016 21:25
La perturbation bloquée de fin mars !

Après la perturbation grande vitesse du vendredi saint, les images du satellite NOAA captées par Claude hier mercredi 30 mars et aujourd'hui 31 dans l'après-midi , montrent qu'en 24 heures les nuages n'ont pas progressé sur la France du nord , un peu plus vers le sud du golfe de Gascogne au Bassin Aquitain

l'anticyclone qui s'est installé derrière les Alpes empêche sa progression vers l'est ?

l'interrogation que nous avons lancé dans notre dernière prévision est toujours d'actualité, le blocage persistera-t-il demain premier avril et cette perturbation arrivera-t-elle chez nous ? et dans quel état ?

ce sera le poissons d'avril de cette année

les prévisions de la télévision ou des médias hésitent de puis plusieurs jours et selon les différentes versions, on nous a annoncé de la neige ou de fortes chaleurs ! de grosses différences !

Pour notre part, nous avons préféré faire part de nos interrogations et demain vous aurez la réponse ?

Beau temps ou temps exécrable dans notre région !

le poisson d'avril tranchera !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
27 mars 2016 7 27 /03 /mars /2016 20:46
Joyeuses Pâques !

Joyeuses Pâques avec la perturbation vue par le satellite russe Meteor M2 et captée et transmise par Claude

après le coup de vent de la nuit , elle a apporté quelques millimètres avant que le ciel ne se dégage dans l'après-midi

Pâques n'a pas été complètement aux tisons!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 11:15
la perturbation  à grande vitesse du vendredi saint !

Une perturbation peut se déplacer très vite comme le montre cette double image satellite captée et transmise par Claude:

à 10h 30 UTC (11h 30 locales ) le satellite russe Météor M2 la surprend avec une large bande qui prend en écharpe notre pays des Pyrénées aux pays rhénans. ne sont visible que la Provence qui n'est pas encore atteinte et la Bretagne et une partie du Cotentin que ses nuages ont quitté !

à 17h UTC (18h locales) soit 6 h 30 après , le satellite américain NOAA la retrouve sur les régions méditerranéennes du Roussillon à la Provence, ses nuages ont déserté l'ensemble du pays ne laissant derrière que des stratus bas accrochés sur les reliefs de la France de l'est !

la bande de nuages concerné est plus étroite !

Quand on tente de mesurer son déplacement on constate que son front de nuage avant a progressé de 500 km environ en 6h 30 soit une vitesse moyenne de 77 km/h c'est déjà très rapide pour une perturbation mais on remarque surtout qu'elle était très pressée de quitter notre pays car la libération du ciel par ses nuages a progressé de 650 km de la Bretagne aux Cévennes soit une moyenne de 100 km/h en ligne directe!

Quand on sait que les TGV mettent presque autant de temps pour rallier Rennes et Marseille, la performance est significative!

Comme elle n'a pas payé le péage sur nos autoroutes, la perturbation du vendredi saint a donc commis un excès de vitesse caractérisé par rapport à la limitation à 90 km/h de notre réseau routier traditionnel et un manquement grave par rapport à la sécurité routière

qui aura donc le courage de la verbaliser et à qui les forces de l'ordre enverront-elles la contravention, dans un pays laic où l'état ne devrait pas s'immiscer dans les affaires du ciel !

un jour très particulier comme le vendredi saint , la perturbation était vraiment pressée de quitter notre ciel !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
1 mars 2016 2 01 /03 /mars /2016 10:56
Tempête dans le sud (29/02/2016)

Cette image du satellite russe Méteor M1 d'hier matin à 8 heures captée et transmise par Claude montre d'abord un tourbillon en Méditerranée, la dépression du golfe de Gènes qui s'installe très souvent quand l'air froid réussit à descendre jusque ces latitudes en raison d sa réaction sur la mer douce !

Ce tourbillon est ceinturé d'un flux perturbé de sud qui remonte sur l'Italie du Nord et la Côte d'Azur puis redescend en provenance du nord -est sur la France. On distingue une trouée partielle dans les nuages les plus épais de l'Allemagne du sud à la région Rhône-Alpes.

ces nuages viennent s'accumuler sur les hauteurs de l'est du Massif central et après leur franchissement l'air prend de la vitesse en redescendant vers la Méditerranée selon une direction de plein nord .

Ceci a donné la tempête d'hier matin , plus de 150 km:h en rafale du Mont Aigoual et plus de 130 km:h au Cap Béar. Dans ce cas, dans un ciel qui s'éclaircit , il se constitue des lignes de nuages perpendiculaires à la direction du vent que l'on distingue nettement dans le secteur de la tramontane (ouest du Languedoc et surtout Roussillon) et du mistral (vallée du Rhône)

on distingue aussi de façon moins nette ces types de nuages perpendiculaires à la direction du vent sur la Côte d'Azur avec un flux de sud-sud-est , dans des secteurs localisés de Méditerranée, dans le flux de nord -est de l'Allemagne du sud à la région Rhône Alpes !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 23:53
Neige en Afrique du nord (18/02/2016)

l'image captée par Claude ce matin du satellite russe Meteor M1 est sans équivoque , la vague de froid en cours a atteint le Maghreb et déposé de la neige (blanc brillant et bleuté) sur le haut Atlas marocain à des altitudes de l'ordre de 2500 à 3000m et sur l'Aurès et les hauteurs de l'Atlas tellien en arrière du golfe de Bougie à partir de 1500 à 2000m

Ailleurs les nuages empêchent de savoir !

Selon une étude ancienne de R. Auberty extrait du Climat de l'Algérie (1940), l'enneigement dure environ 15 jours sur l'Aurès au dessus de 1300 m!

Même s'il est peu probable que de telles durées ont été observées ces dernières années, l'enneigement n'est pas rare sur les montagnes de l'Afrique du nord !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
18 février 2016 4 18 /02 /février /2016 11:35
La france coincée (17/02/2016)

l"image d'hier (17/02/2016) dans l'après-midi montre une France anticyclonique partiellement dégagée selon un axe de l'Espagne au Bénélux coincée entre le flux de nord-est qui persiste en provenance de l'Europe continentale et la perturbation océanique qui progresse à partir de l'ouest

Ceci laisse voir un peu de neige sur les Alpes, les Pyrénées mais aussi les monts volcaniques auvergnats du Massif central

le flux de nord-est qui déborde est constitué de nuages dans les basses couches peu capables d'apporter des précipitations. Il a un peu reculé depuis la dernière image mise sur ce blog!

Sa limite reste très intéressante :

les Ardennes et le Massif schisteux Rhénan au Nord

la moitié orientale du Bassin parisien avec un dégradé de la Lorraine à la Beauce

les crêtes principales du Massif central en occupant l'ensemble des sillons de l'Allier et de la Loire en suivant les monts volcaniques auvergnats , la Margeride et l'axe du Mézenc au Pilat

le défilé de Vienne dans la vallée du Rhône

Les Préalpes du Vercors.Ensuite les altitudes élevées forment une coupure dans le massif dans des formations nuageuses basses

Voilà des limites climatiques très classiques en France

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 février 2016 2 16 /02 /février /2016 16:07
flux de N-E le 16/02/2016

L'image du satellite russe Météor M1 captée par Claude montre l'extension du flux de nord-est qui remonte de l'Italie sur la France

Une première partie brillante bleuie correspond à la ligne de nuages de la Méditerranée à l'Italie du nord capable de fournir des précipitations, ces dernières sont incapables de franchir les Alpes

En avant ces nuages sont précédés de nuages gris concentrés essentiellement dans les basses couches. Cette masse est interrompue par les Alpes du nord où l'on distingue les plus hauts massifs enneigés , autre blanc bleuté, mais aussi le sillon alpin dans le valais Suisse où le Foehn de l'air descendant a fait disparaitre les nuages

Ces nuages gris sont rabattus par les hautes pressions anticycloniques qui ont envahi l'ouest de la France et cette masse de stratus s'arrête quand l'air descend des hauteurs du Massif central , des Vosges avec de petites encoches entre Cantal et Aubrac et entre Morvan et Vosges

Ils viennent buter sur les Pyrénées et leurs crêtes enneigés au sud et s'arrêtent quand l'air descend des reliefs vers la Méditerranée

Il est possible de remarquer aussi quelques particularités de détail dans la limite géographiques de ces nuages bas:

--- sur les Cévennes dégagées

--- dans le limousin recouvert

--- dans la Franche Comté avec une ligne de trouées qui s'étend en Allemagne du sud sur le haut bassin du Danube

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Archives

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195