Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2017 3 04 /01 /janvier /2017 11:16
Couches de stratus  le 3 janvier 2017

voici l'état des nappes de stratus hier sur la France , 3 janvier 2017 vers 15h 45 selon l'image du satellite défilant NOAA captée par Claude ......

Beaucoup de régions n'ont pas vu le soleil hier surtout la plus grande partie des bassins parisiens et Aquitains

Dans le Bassin parisien, la couche de stratus s'étend au delà aux plaines de l'Alsace,  de la Saône et la partie amont de celles du  Rhône. elle s'insinue dans les limagnes et dans une moindre mesure dans les plaines de la Loire supérieure

Ressort de la masse nuageuse les hauteurs des Vosges et du Morvan qui par ailleurs vient buter sur les chainons du Jura et des Préalpes  qui leur font suite vers le sud , mais aussi sur le Pilat et le Massif central.

dans le bassin Aquitain dès que l'on aborde les premiers plateaux en direction du Massif central et des Pyrénées , on passe au dessus de la nappe !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
29 novembre 2016 2 29 /11 /novembre /2016 12:14
Sous les stratus (28-nov-2016)

Notre région a eu le triste privilège de rester toute la journée sous des nappes de nuages bas qui s'étaient dissipés sur la plus grande partie du pays

le flux continental et froid  de nord-est a poussé tous les stratus contre le nord du Massif central où ils sont restés coincés dans les sillons de l'Allier, de la Loire et du même du Rhône en descendant au sud du défilé de Vienne, ce qui est assez rare !

Ils occupent l'espace jusqu'à la Ligne de crête majeure,  celle des monts volcaniques auvergnats (Sancy, Cantal, Aubrac) à l'ouest et celle du Lozère au Mézenc à l'est 

L'air en descendant ensuite vers la Méditerranée nettoie le ciel en Ardèche et Languedoc , mais plus loin  en Provence, les nuages se reforment de façon éparse.

On trouve des accumulations semblables moins importantes au pied des  versants septentrionaux  des Pyrénées et des Alpes du Nord.

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
21 novembre 2016 1 21 /11 /novembre /2016 23:59
Situation météorologique à risque , passage de la phase tempétueuse à celle pluvieuse

Comme nous l'avions annoncé, notre région subit une situation à risque avec d'abord les tempêtes puis les fortes pluies 

Les images transmises par Claude du satellite défilant américain NOAA du 19 du 20 et du 21 novembre 2016 permettent de suivre la situation agitée  que la France continue de connaitre en suivant une perturbation qui n'a pas encore terminer la traversée de notre pays alors qu'elle l'a abordé , il y a 3 jours, accompagnée de vents tempétueux .

Elle bute en effet sur un anticyclone continental situé sur l'Europe qui résiste à deux moments, quand elle aborde les côtes de la Manche, puis quand elle arrive sur les reliefs de l'est qui servent de bastion aux hautes pressions. C'est cet affrontement qui détermine les vents violents 

Avec sa bande de nuages blancs on peut suivre la perturbation:

Le 19 en fin de journée la courbure de la perturbation se situe sur la France de l'ouest avec un arc  du golfe de Gascogne à la Manche  et la tempête aborde la Bretagne avec des rafales supérieures à 100 km/h

Le 20 aux mêmes heures les hautes pressions ont coupé la tempête en deux . Une partie s'est déplacé vers la mer du Nord et est sorti du cadre de cette image et l'autre aborde notre régions en reprenant de la vigueur. en abordant les reliefs de l'est du pays qui servent de bastion  à la résistance des hautes pressions. les pluies ne semblent pas très importantes avec une masse nuageuse qui a perdu de l'épaisseur et a peu avancé en s'étirant du Pays basque à la lorraine 

Le 21, toujours en fin de journée, les vents violents se décalent vers le bassin du Rhône en perdant de la vigueur. on voit la tempête avec la bande méridienne de ciel clair dans les nuages au niveau de la croix jaune 

Par contre on passe à la phase pluvieuse cévenole de la situation. l'air froid de la perturbation a atteint la Méditerranée et les nuages se sont rechargés en humidité sur la mer, les fortes pluies sont rabattues vers la France du sud par les hautes pressions qui résistent derrière les Alpes. le risque inondation a pris la suite du risque vent. on voit deux vagues de pluies, une première de la côte d'Azur aux Alpes du sud et une seconde qui aborde les Cévennes Elles apportent des totaux de précipitations importants. Ces masses nuageuses ont peu avancé depuis la veille ce qui montre la résistance des hautes pressions continentales derrière les Alpes.

Ces dernières ne semblant pas décidés à se retirer, cette situation météorologique à risque n'est pas terminée avec les fortes pluies en cours, comme nous le pressentions déjà dans notre prévision antérieure

Gérard Staron !

Partager cet article
Repost0
3 novembre 2016 4 03 /11 /novembre /2016 11:31
Changement de temps en marche (2/11/2016)

L'image captée par Claude du satellite défilant américain NOAA , le 2 novembre en fin de journée montre que le changement de temps est en marche 

les hautes pressions ont déjà reculé sur le nord de la France puisque la perturbation en provenance du nord a pu pénétrer de façon très affaiblie avec sa ligne de nuages de la Bretagne à l'Alsace 

le nord du Bassin Parisien se situe déjà dans les nuages de la "traine" avec les petits moutonnements blancs

 L'anticyclone n'occupe plus que le sud-ouest du pays où des nappes de brouillards et stratus bas résistent sur l'Aquitaine, les plaines au nord du Massif central avec une plus ou moins grande pénétration dans celles à l'intérieur, le val de Saône le bassin de l'Ebre en Espagne,  

Le vent du nord qui s'installe dans le sud-est et s'accélère à proximité de la Méditerranée, commence à dégager le ciel et provoque ces bandes nuageuses étroites perpendiculaires à sa direction.

Gérard Staron 

Partager cet article
Repost0
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 17:53
une perturbation épaisse de multiples bandes nuageuses (17-10-2016)

Voici la perturbation qui a apporté cette nuit 4.1mm à Saint Etienne vu hier (lundi) par le satellite défilant américain NOAA capté par Claude. 

on y distingue une succession de lignes nuageuses qui progressent en crabe  avec une plus, grande capacité de fournir des précipitations 

l'amas de la vallée du Rhône aux Alpes du nord a donné les cumuls les plus importants dans la région de Montélimar 

Celui situé sur la Champagne est celui qui apportera les pluies de la nuit de lundi à mardi  !

Gérard Staron 

Partager cet article
Repost0
5 octobre 2016 3 05 /10 /octobre /2016 22:13
Invasion surplombante d'air froid sur les Pyrénées (5-10-2016) !

L'image du satellite NOAA infra rouge au début de la nuit de ce 5 octobre 2016 transmise par Claude montre l'arrivée de la perturbation par le golfe de Gascogne. Elle contourne l'anticyclone centré sur la Scandinavie qui s'étend jusqu'au Massif central français.

les nuages montrent une ligne assez peu épaisse et active de la Bretagne à la région toulousaine ce qui traduit la faiblesse de la perturbation qui s'empale sur les hautes pressions.

Elle amène un air froid et quand ce dernier passe au dessus des Pyrénées , et déborde sur le versant espagnol beaucoup plus chaud, les nuages enflent démesurément et donnent une ligne de grosses précipitations par dessus la montagne

C'est le même type de situation qui avait provoqué en juillet l'orage de grêle sur la Tour de France à Andorre Arcalis. L'air frais du versant français surplombe un air beaucoup plus chaud sur le versant espagnol quand il a franchi les sommets de la Montagne ce qui propulse en altitude l'air chaud ibérique en raison d'un gradient thermique très fort. les invasions d'air froid surplombantes par dessus les reliefs provoquent très souvent de grosses précipitations, ici elles transforment des nuages frêles en de grosses masses sur les Pyrénées catalanes!

Cette enflure d'une perturbation faible au départ devrait ensuite continuer quand elle sera au contact de la Méditerranée!

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
19 septembre 2016 1 19 /09 /septembre /2016 18:41
Dimanche pourri : 18 septembre 2016

Dimanche , les pluies fraîches en provenance du nord-est ont joué les prolongations après celles de plein nord de samedi .

Cette image du satellite russe METEOR captée hier par Claude montre le tourbillon qui s'est mis en place autour de la dépressions du golfe de Gènes

L'air froid vena t du nord depuis la veille s'est réchauffé et rechargé en humidité sur la Grande Bleue, les masses nuageuses ainsi formées font ensuite un long parcours en remontant sur l'Italie, les Alpes slovènes et Autrichiennes , puis en Allemagne, elles rencontrent à nouveau l'air froid qui les rabat sur la France de l'est

Les pluies terminent leur course sur notre région en particulier le Pilat et les crêtes de l'est du Massif central, elles ont déposé 10.5 mm à Sait Etienne

Ces temps de nord-est de retour sont ceux qui donnent au printemps les grosses neiges du coucou sur le Pilat comme le 1er mai en 2016

ce type de temps trompe aussi souvent les prévisionnistes météorologiques

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2016 5 16 /09 /septembre /2016 18:19
L'oeil était dans le golfe de Gascogne et arrosait le Pays basque

une forme curieuse a fait son apparition dans le fond du golfe de Gascogne hier 15 septembre en fin de journée , visible par le satellite NOAA, image captée par Claude

Elle a l'allure d'un cyclone tropical avec son œil central et les masses nuageuses qui tournoient autour

Parfois des cyclones de l'Atlantique tropicale viennent terminer leur course à proximité des côtes de l'Europe après avoir traversé l'océan, ce n'est pas le cas car la forme n'existait pas la veille, ni le matin

les cyclones tropicaux ont un cœur chaud alors que l'on voit très bien à l'arrière du tourbillon l'alimentation en air froid en provenance des hautes latitudes

les eaux du golfe de Gascogne étaient certes chaudes (vers 23°) mais en principe il faut 27° de température des eaux de surface pour qu'un cyclone puisse se former

pourtant cette forme a provoqué de fortes précipitations et une atmosphère très agitée sur le Pays basque hier, sans avoir la puissance d'un vrai cyclone

certains ont qualifié cette forme de subtropicale, un avorton de cyclone ? L’œil était dans le fond du golfe et a agité les côtes !

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
4 août 2016 4 04 /08 /août /2016 20:57
La perturbation descend dans le sud (3 et 4 août 2016)

les images du satellite Noaa captées par Claude hier et aujourd'hui montrent que les perturbations qui circulaient sur la France du nord se sont enfoncés dans celle du sud apportant de la pluie et de l'air froid

le rafraichissement très marqué a limité les phénomènes électriques

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0
25 juillet 2016 1 25 /07 /juillet /2016 10:30

les images transmises par Claude dimanche montrent comment le ciel se débarrasse entre le matin et le soir de l'humidité accumulée par les orages et les pluies des jours précédents

le ciel évacue ses humidités (24/07/2016)

vers 9 heures des formations nuageuses nuageuses compactes en blanc s'accumulent contre toutes nos montagnes de l'est de la France jusqu'au versant septentrional des Pyrénées ....

en fin de journée le retour du soleil a permis la dispersion de la plus grande partie de ces nébulosités

Seule une perturbation timide commence à recouvrir l'ouest du pays en commençant par la Bretagne....

Gérard Staron

Partager cet article
Repost0

Presentation

  • : Le blog de Gérard Staron Président de l'AMRL
  • : Le journal du climat et de la géographie libres. Actualité climatique Climat et société, impact du climat sur les activités humaines . Prévisions sur 4 jours
  • Contact

Rechercher

Archives

Articles Récents

  • Prévision Spéciale Tour de France 2022 (1er au 3 juillet au Danemark)
    Prévision spéciale Tour de France 2022 Etapes du Danemark (1er au 3 juillet 2022) 1er Juillet : étape contre la montre à Copenhague Une perturbation arrive de la Mer du Nord et traverse le Danemark à partir de la mi-journée. Il existe donc un risque de...
  • Record de froid ou fraicheur (au choix) en avril sur la région Stéphanoise
    Depuis 2006, soit 16 ans , jamais un mois d'avril n'avait connu des températures aussi basses autant à Saint Etienne (alt 500m ) qu'à Montregard (alt 990 m) en Haute Loire aux confins des monts du Vivarais et du plateau de Montfaucon . Voici le bilan...
  • Covid : divorce entre discours et statistiques !
    Covid 19 : divorce entre discours et statistiques ! Que n’entend-t-on pas sur la façon dont la France a géré la crise du Coronavirus, on est en retard sur tout, le scandale est partout, on est mauvais sur tout, je vous fais grâce de tous les discours...
  • crues océaniques en cours ( situation 1/02/2021 et évolution probable )
    Des crues des rivières océaniques forment actuellement un puzzle aux 4 coins de notre pays Dans les hauts de France deux zones sont à surveiller : 1) les rivières descendant des collines de l'Artois semblent avoir connu leur maximums La Lys a atteint...
  • les particularités de l'élection américaines de 2020!
    Les particularités de l’élection de 2020 aux Etats Unis ! Un documentaire télévisé titrait « Donald trump est-il capable du pire ? » En réalité il a toujours « joué avec le pire » cela lui a permis de gagner dans beaucoup de circonstances comme homme...
  • L'opérette .... une idée d'étrennes
    Le livre "L'opérette parfum de l'histoire" présenté sur la revue Opéra Magazine ......
  • Prévision du 2 au 5 décembre 2020 : hivernal
    Prévision de Gérard Staron du 2 au 5 décembre 2020 (42, 43, 63, 69) Avec une descente froide en provenance des régions arctiques sur le proche Atlantique, l’hiver est arrivé avec le mois de décembre, son début officiel pour la Météorologie C’est le retour...
  • Cultes, covid et confinement: analyse historique !
    Cultes, covid, et confinement : analyse historique L’année 2020 aura vu à deux reprises l’interdiction des cérémonies religieuses et plusieurs dimanches, des croyants en prière devant leurs églises ! Jusqu’à quand faut-il remonter pour trouver pareil...
  • Prévision du 24 au 28 novembre 2020: les hautes pressions résistent
    Prévision de Gérard Staron du 25 au 28 novembre 2020 ( 42, 43, 63, 69) L’anticyclone se retire derrière les Alpes pour repousser les assauts des précipitations qui remontent du Levant Espagnol qui au maximum atteindront le Mézenc et des perturbations...

Mes ouvrages

                                                                noel boules noel boules 4 gif                                                              noel boules noel boules 4 gif                                                                                                                                                                                                    noel boules noel boules 4 gif

Mon Site

                                                                                                                        Site

Articles sur Le progrès

Phénomènes météo exceptionnels de 1945 à nos jours (2013)

Quel drôle de temps

La Loire p 78, 79

Le Gier p 80

La fureur du Furan p 81

Climat de la Loire: Effet de couloir p 194

Climat de la Haute-Loire:

Le coeur  du Massif Central  p 195